la Quotidienne janvier 2018

                      

 

Le moringa, booster de mémoire et d’énergie

Classé par le World vegetable center comme « le légume le plus riche au monde en nutriments », le moringa est le super-aliment dont vous ne pourrez plus vous passer.

Arbre tropical originaire d’Inde, aussi appelé arbre de vie, le moringa est un super-aliment essentiel pour l’hiver. Utilisées dans la médecine traditionnelle, les feuilles de cet arbre sont particulièrement appréciées pour leur forte concentration en vitamines et autres nombreux bienfaits. Celles-ci contiennent 7 fois plus de vitamines C que les oranges, 4 fois plus de carotènes que les carottes, 4 fois plus de calcium que le lait et sont riches en potassium

Une cuillère à café de poudre de moringa par jour suffirait à couvrir les besoins pour améliorer les défenses immunitaires et anti-inflammatoires, booster l’énergie et protéger l’organisme contre le vieillissement. Petite bombe nutritionnelle, le moringa contient une forte teneur en acides gras essentiels qui participent au bon fonctionnement des systèmes cardiovasculaire, cérébral et hormonal et qui constitue une réserve exceptionnelle en micronutriments.

Du moringa pour booster la mémoire
Particulièrement efficaces pour la mémoire, la concentration, les capacités d’apprentissage et la gestion du stress, les feuilles de moringa sont riches en antioxydants. Elles protègent ainsi les cellules, notamment du cerveau, contre les radicaux libres qui fragilisent nos neurones. Le moringa est aussi riche en acides aminés, comme la tyrosine, qui permet la synthèse de neurotransmetteurs de la famille des catécholamines dont font partie des stimulants comme l’adrénaline, la noradrénaline et la dopamine, qui jouent sur la motivation, la mémorisation, la cognition. La noradrénaline joue elle un rôle dans l’attention, les émotions, le sommeil et l’apprentissage. Il contient aussi du tryptophane, précurseur de la sérotonine qui est le messager chimique de l’humeur et de l’appétit. La mélatonine facilite quant à elle l’endormissement. Les feuilles de moringa sont aussi riches en vitamines B1 et B6 qui contribuent au fonctionnement psychique, en vitamine B2 pour le bon fonctionnement du système nerveux et en zinc qui améliore la fonction cognitive.

Faciliter la digestion
Les feuilles de moringa aident à digérer grâce aux fibres qu’elles contiennent en limitant les ballonnements, mais aussi les aigreurs d’estomac et favorisent un bon transit intestinal. Le calcium qu’elles contiennent est essentiel pour le bon fonctionnement des enzymes digestives qui jouent un rôle majeur dans la digestion des nutriments et leur bonne utilisation par l’organisme. La vitamine B3 va quant à elle participer à la transformation des aliments en énergie et augmenter le bon cholestérol.

Conseils d’utilisation
Choisissez plutôt le moringa dans des pharmacies ou des magasins bio pour connaître la provenance tout en s’assurant que les feuilles ont été séchées à basse température avant d’être broyées afin de garantir le respect de leurs qualités nutritionnelles. Il est possible de l’utiliser pour cuisiner, en graines, en huile, en infusion ou en poudre, à ajouter dans les smoothies, les salades et autres plats pour donner de l’énergie.

 

Les vertus de la Moringa pour les sportifs  

Moringa 18 avril 2018

La pratique sportive régulière nécessite une alimentation riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments. La nutrition sportive a pour but de couvrir la dépense énergétique, limiter le risque de courbatures et favoriser une bonne récupération. Si la prise d’une barre énergétique ou d’un gel isotonique fournit un « coup de fouet » avant l’effort, c’est au quotidien que se prépare l’équilibre alimentaire, quelque soit le sport pratiqué : cyclisme, fitness, running, sports d’endurance, collectifs…

 

De nombreux sportifs consomment de la spiruline, cette micro-algue particulièrement riche en protéines végétales (environ 70%) et concentrée en phycocyanine, bénéfique pour la résistance et l’oxygénation musculaire. Dans la catégorie des « super-aliments », le Moringa présente également de nombreux avantages pour les sportifs.

 

Moringa Oleifera est un arbre à croissance rapide, qui pousse dans les régions tropicales (Afrique, Inde, Amérique du Sud…) Il est connu depuis des siècles. La Médecine Ayurvédique Indienne y fait référence dans des écrits anciens et le cite pour la guérison de plus de 300 maux.

 

Toutes les parties de l’arbre (feuilles, fleurs, graines, huile) présentent un intérêt nutritionnel, thérapeutique ou cosmétique. Les fleurs se consomment en infusion ; les graines broyées donnent une huile réputée en cosmétique ; le tourteau (ce qu’il reste des graines après extraction de l’huile) est un floculant naturel qui permet de purifier les eaux troubles. Mais la partie de l’arbre qui présente le plus grand intérêt pour la pratique sportive, ce sont les feuilles, concentrées en nutriments variés.

 

Les feuilles de Moringa feuilles de moringaséchées sont riches en protéines (environ 30%), alliées de la reconstitution musculaire. Les protéines aident à réparer les micro-lésions musculaires provoquées par l’activité sportive. Il est idéal d’en consommer dans les 30 minutes qui suivent l’effort. Les feuilles renferment aussi une synergie de nutriments essentiels.

 

Vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, A, C, E

B1 : soutient une bonne fonction cardiaque.

B2 : contribue au métabolisme énergétique, contribue au maintien des globules rouges (oxygénation musculaire) et au métabolisme normal du fer. C’est aussi une vitamine dite « antioxydante ».

B3 : contribue à réduire la fatigue.

B5 : joue un rôle dans le métabolisme énergétique.

B6 : contribue à un métabolisme énergétique normal et à la formation normale de globules rouges. Elle aide à réduire la fatigue.

B8 : aussi appelée biotine, contribue à un métabolisme énergétique normal.

B9 (ou acide folique ou folates) : contribue à la synthèse normale des acides aminés et aide à réduire la fatigue.

A : les feuilles séchées de Moringa contiennent 10 fois plus de vitamine A que les carottes. Elle contribue au métabolisme normal du fer.

C : les feuilles séchées de Moringa contiennent 15 fois plus que les oranges. La vitamine C contribue à maintenir le fonctionnement normal du système immunitaire pendant et après un exercice physique intense. Elle contribue à la formation du collagène pour assurer la fonction normale des os et des cartilages. Elle accroît l’absorption du fer et participe à réduire la fatigue.

E : les feuilles séchées de Moringa en contiennent 25 fois plus que les épinards. La vitamine E joue un rôle dans la protection contre le stress oxydatif facteur de vieillissement cellulaire accéléré.

Minéraux : fer, calcium, potassium, magnésium, manganèse, sélénium

Fer : il participe à la bonne formation de globules rouges et contribue au transport de l’oxygène dans l’organisme, en particulier vers les muscles, ce qui permet un meilleur travail musculaire (performance, récupération, etc). Il contribue à réduire la fatigue.

Calcium : les feuilles séchées de Moringa en contiennent 17 fois plus que le lait. Le calcium contribue à une fonction musculaire normale et au maintien d’une bonne ossature.

Potassium : les feuilles séchées de Moringa en contiennent 3 fois plus que les bananes. Le potassium contribue également à une fonction musculaire normale et au maintien de la pression sanguine.

Magnésium : en plus de son action décontractante musculaire, joue un rôle dans l’équilibre émotionnel. Il constitue une aide importante pour lutter contre le stress et garder sa détermination mentale au beau fixe. Une action particulièrement intéressante pour les épreuves sportives longues.

Manganèse et Sélénium : ils contribuent à protéger les cellules contre le stress oxydatif. Le sport accélère, malheureusement, cette source de stress.

Acides aminés, dont les 8 acides aminés essentiels

Leucine, arginine, phénylalanine, valine, lysine, isoleucine, thréonine, tryptophane, histidine, méthionine. Les acides aminés, particulièrement la leucine, l’isoleucine et la valine (BCAA ou acides aminés branchés) sont indispensables à la construction musculaire, aux performances sportives.

En bref, la richesse de composition des feuilles de Moringa permet d’éviter les carences nutritionnelles et fournit tous les nutriments dont un sportif a besoin pour booster son énergie. L’idéal est donc de l’intégrer dans son alimentation quotidienne, soit en avalant des gélules (bio, c’est toujours mieux !) avec un verre d’eau, soit en mélangeant de la poudre de feuilles de Moringa (disponible en magasins bio) à des préparations culinaires ou à des smoothies. Pour préserver ses vitamines, mieux vaut ne pas la faire chauffer.

 

Différences Moringa / Spiruline

Le Moringa n’est pas une algue mais un arbre. Parmi les différences principales avec la spiruline, le Moringa ne contient pas de phycocyanines ni de vitamine B12 et contient moins de protéines (environ 30% contre 55 à 70% pour la spiruline). En revanche, le Moringa contient de la vitamine C que la spiruline ne renferme pas. Ce sont deux super-aliments complémentaires.

 

laissez votre e-mail

et bénéficiez de 5 % de remise en bon-cadeau